lundi 17 juin 2013

Conseils Rapport de stage!!!

►Une partie de l'épreuve de l'oral est de parler de votre stage, de votre expérience professionnelle.
Attention! La tendance veut que cette partie sur votre expérience professionnelle ne soit pas obligatoirement d'abord un compte rendu sur votre rapport de stage où vous parlez seul puis un entretien. Elle peut être entièrement un entretien sur votre expérience professionnelle mais, dans ce cas-là, la préparation en amont de votre rapport de stage reste indispensable pour être prêt à répondre à toutes les questions de votre examinateur sur votre expérience professionnelle!
►Cette partie ne s'improvise pas, elle doit être préparée en amont. C'est impressionnant le nombre de candidats qui abordent cette partie sans l'avoir préparée au préalable! Ce qui est bien dommage, car si vous vous préparez bien, vous serez plus à l'aise. 
►Ceux qui improvisent tiennent à peine 2-3 minutes (voire quelques secondes!) et ce qu'ils disent est un patchwork de fautes qui donne souvent la nausée à l'examinateur!! 
►L'autre extrême, c'est le candidat qui récite à 100 à l'heure son rapport... Là aussi il tient 2-3 minutes et empêche l'examinateur de prendre des notes (car impossible de se concentrer à cause du débit du candidat et de prendre des notes en même temps).
►Donc si vous ne parlez que 2-3 minutes en continu, la partie "entretien" avec l'examinateur sera beaucoup plus longue et si le candidat a des difficultés dans cette deuxième partie, ça peut être un douloureux moment pour celui-ci!
►Bref, préparez votre rapport de stage plusieurs semaines avant l'oral pour bien le peaufiner, apprenez-le (ou au moins les grandes idées, le vocabulaire spécifique) et entraînez-vous en vous chronométrant pour voir combien de temps vous tenez. Et SURTOUT, ne donnez pas l'impression de réciter!!! On ne demande pas du par cœur non plus!! On demande juste que vous ayez réfléchi à ce que vous allez dire pour présenter votre entreprise, vos tâches, vos impressions, etc.! 

►Et bien sûr, INTERDICTION FORMELLE D'APPORTER VOS NOTES à L'ORAL!!!! 

Ne perdez pas de temps pendant la préparation à réécrire votre rapport au brouillon. Consacrez ce temps précieux au document inconnu (texte, vidéo, jeu de rôle, pistes d'expression, etc.). 


► N'oubliez pas que votre examinateur ne vous connaît pas et ne connaît peut-être pas votre établissement ni la région s'il vient d'une autre Académie! Donc gardez cela à l'esprit lors de vos explications pour être le plus clair possible. Attention, certains centres ne souhaitent pas que le candidat dise dans quel établissement il étudie. 

► En ce qui concerne les stages, chaque établissement scolaire fonctionne différemment en BTS, vous devez expliquer d'entrée de jeu la durée, la fréquence du stage. Tant de semaines en première et deuxième année, changement obligatoire d'entreprise ou non, une journée par semaine ou non en entreprise, etc.. Cette explication est importante car elle explique le choix du temps (voir plus bas) de votre rapport de stage!!

► Tous les ans, quand je fais passer des oraux, quand certains candidats terminent de présenter leur stage, je n'ai toujours pas compris ce que l'entreprise vend ou les services qu'elle propose... Ne négligez pas cette partie de l'exposé SVP, soyez clairs pour expliquer cet aspect de votre stage même si c'est compliqué!! Et faites le plus simple possible bien sûr! N'entrez pas non plus trop dans les détails. Si  l'examinateur souhaite en savoir plus, il vous posera des questions à ce sujet. Pour ma part, je suis très intéressée par les sentiments, les impressions ressentis pendant le stage. N'oubliez pas de développer cet aspect (dans votre conclusion au moins).

► Faites SIMPLE, votre examinateur n'est pas obligatoirement  un spécialiste de tel ou tel domaine. Donc ne vous lancez pas dans des détails qui pourraient le soûler,  et il faut aussi choisir une terminologie dont vous êtes sûr. (et pour ne pas dépasser les 7 minutes!!)

► NE JAMAIS UTILISER UN TRADUCTEUR EN LIGNE lors de la préparation du rapport chez vous!!!
Le traducteur en ligne ne réfléchit pas à la syntaxe, il traduit machinalement mot à mot (sauf expressions qu'il reconnaît parfois). Donc, imaginez quand vous faites des fautes en français, ça devient du charabia en espagnol (l'exemple typique c'est "tiene" à la place de "a" (préposition) par oubli de l'accent sur le "à" en français, donc le traducteur pense qu'il s'agit du verbe avoir)... Et puis lors du choix du mot parmi plusieurs solutions de traductions, le traducteur n'a pas notre capacité de réflexion (un exemple : un jour on m'a traduit le métier de "boucher" (carnicero) par le verbe "tapar"(boucher un trou); ou le métier de "plongeur" (restauration) traduit "buceador" (mer)! 
Quand un de mes étudiants me donne son rapport de stage et je vois qu'il a pris celui qu'il avait fait en français ou anglais et qu'il est passé par un traducteur en ligne, je déprime. Dans ce cas-là, les fautes se multiplient et il faut le traduire mot à mot pour deviner ce que l'étudiant voulait dire à l'origine! Du n'importe quoi! 
Et puis la dernière tendance, c'est de voir que les étudiants ne cherchent plus de mots mais des bouts de phrases, des  verbes déjà conjugués. Ce problème multiplie aussi le nombre de fautes. 


CHOIX DU TEMPS  Passé simple ou passé composé?

Un apprenti qui est encore en stage lors de son oral parlera au présent et au passé composé. Ce sera la même chose, si vous  y travaillez encore actuellement (c'est fréquent qu'un candidat travaille en CDD dans son entreprise de stage). Par contre, si votre stage est totalement fini, vous parlerez au passé simple! (et surtout pas au passé composé!!)
► Petit rappel : 
le passé simple (pretérito perfecto) : employé quand il s’agit d’une action accomplie à un moment déterminé du passé, dans une période de temps complètement écoulée.
A noter : le passé composé français se traduira souvent par le pretérito espagnol (tomé un café para desayunar, j’ai pris un café au petit-déjeuner)
le passé-composé : il ne s’emploie que dans le cas d’une action accomplie à un moment indéterminé ou quand il s’agit d’une action dont les conséquences durent encore (il a beaucoup vieilli, ha envejecido mucho)   (Source, cliquez sur ce lien)

► Bien sûr, quand vous direz dans votre conclusion, ce que vous a apporté votre stage, vous pourrez parlez au passé composé car les conséquences sont toujours présentes. (He aprendido a...)

 

Aucun commentaire: