dimanche 2 mars 2014

Référentiel MUC

2 LANGUE VIVANTE ÉTRANGÈRE I - coefficient 3 U2
1. Objectifs
L’épreuve a pour but d’évaluer :
1a – La compréhension de la langue vivante étrangère écrite.
Il s’agit de vérifier la capacité du candidat à exploiter des textes et/ou des documents de nature diverse en
langue étrangère choisie, à caractère professionnel, en évitant toute spécialisation ou difficultés techniques
excessives.
éventuellement
1b – La compréhension de la langue étrangère orale
Il n’est pas exclu que l’un des documents soit un enregistrement proposé à l’écoute collective.
2 – L’expression écrite dans la langue vivante étrangère choisie
Il s’agit de vérifier la capacité du candidat à s’exprimer par écrit dans la langue vvivante étrangère choisie,
de manière intelligible, à un niveau acceptable de correction.
3 – L’expression orale dans la langue vivante étrangère choisie
Il s’agit de vérifier la capacité du candidat à participer utilement à un dialogue, dans la langue vivante étrangère
choisie, conduit dans une perspective professionnelle.
2 – Mode d’évaluation
L’usage d’un dictionnaire bilingue est autorisé dans le cadre des évaluations écrites.
A – Forme ponctuelle
Écrit d’une durée de 2 heures – Coefficient : 1,5
1a et 1b – L’épreuve comporte un ou deux exercices choisis parmi ceux énumérés ci-après : traduction, interprétation,
résumé, compte rendu, présentation en français, de tout ou partie de l’information contenue dans
les textes et/ou documents en langue étrangère.
2 – L’épreuve comprend un ou deux exercices choisis parmi ceux énumérés ci-après : réponses simples et
brèves, dans la langue étrangère, à des questions ayant trait au domaine professionnel ; résumés ; comptes
rendus ; présentations simples et brèves, dans la langue étrangère, de l’information contenue dans un texte ou
document à caractère professionnel, rédigé dans la langue étrangère ou en français.
Oral d’une durée de 20 minutes précédé de 20 minutes de préparation – Coefficient : 1,5
3 – L’épreuve consiste en un entretien prenant appui sur des documents appropriés.
B – Contrôle en cours de formation
L’unité de langue vivante étrangère est constituée de 4 situations d’évaluation de poids identiques, correspondant aux 4 capacités : compréhension écrite, compréhension orale, expression écrite, expression orale.
Première situation d’évaluation : compréhension écrite
Évaluer, à partir d’un ou deux supports liés à la pratique de la profession, la compréhension de la langue vivante
étrangère par le biais de résumés, comptes rendus, réponses à des questions factuelles, rédigés en français
ou en langue vivante étrangère, traductions…
Le candidat devra faire la preuve des compétences suivantes :
- repérage, identification, mise en relation des éléments identifiés, hiérarchie des informations, inférence.
- Exactitude dans le rapport des faits, pertinence et intelligibilité.
page 83
Deuxième situation d’évaluation : compréhension orale
Évaluer, à partir d’un support audio-oral, l’aptitude à comprendre le message auditif exprimé en langue vivante étrangère exprimée par le biais de questions factuelles, questions à choix multiple, reproduction des
éléments essentiels d’information issus du document, résumés rédigés en langue vivante étrangère ou en
français.
Le candidat devra faire la preuve des compétences suivantes :
- Anticipation,
- repérage, identification des éléments prévisibles,
- sélection, organisation, hiérarchisation des informations,
- inférence.
Troisième situation d’évaluation : expression écrite
Évaluer la capacité à s’exprimer par écrit en langue vivante étrangère au moyen de :
- la production de prises de notes ;
- la production de résumés de support proposé ;
- la rédaction de comptes rendus de support proposé ;
- la rédaction de messages.
Liés à l’exercice de la profession.
Le candidat devra faire la preuve des compétences suivantes :
- mémorisation,
- mobilisation des acquis,
- aptitude à la reformulation,
- aptitude à combiner les éléments linguistiques acquis en énoncés pertinents et intelligibles,
- utilisation correcte et précise des éléments linguistiques contenus dans le programme de consolidation de
seconde :
- éléments fondamentaux : déterminants, temps, formes auxiliées, modalités, connecteurs, compléments
adverbiaux…
- éléments lexicaux : pratique des termes tirés des documents à caractère professionnel utilisés
- construction de phrases simples, composées et complexes.
Quatrième situation d’évaluation : expression orale
Évaluer la capacité à s’exprimer oralement en langue vivante étrangère de façon pertinente et intelligible. Le
support proposé permettra d’évaluer l’aptitude à dialoguer en langue vivante étrangère dans une situation liée
au domaine professionnel au moyen de phrases simples composées et complexes.
Le candidat devra faire preuve des compétences suivantes :
- mobilisation des acquis,
- aptitude à la reformulation juste et précise,
- aptitude à combiner les éléments acquis en cours de formation en énoncés pertinents et intelligibles.
Les exigences lexicales et grammaticales relèvent du programme de consolidation de la classe de seconde.

EPREUVE FACULTATIVE 1 LANGUE VIVANTE ETRANGERE 2 
UF1 
 
C’est une épreuve orale d’une durée de 20 minutes au maximum précédée d’un temps de pré-
paration de 20 minutes. 
 
L’épreuve consiste en un entretien prenant appui sur des documents appropriés. 
 
La langue vivante étrangère choisie au titre de l’épreuve facultative est obligatoirement différente de la 
langue vivante étrangère obligatoire. 

Aucun commentaire: