mardi 2 juillet 2013

Référentiel BTS NRC

S2 COMMUNICATION EN LANGUES VIVANTES ÉTRANGÈRES A et B (facultative)
1. OBJECTIFS
Dans la préparation au brevet de technicien supérieur Négociation et relation client, l'apprentissage des langues étrangères constitue une composante importante de la formation professionnelle.
La maîtrise d'une autre langue vivante étrangère choisie contribuera à créer une diversité de compétences linguistiques nécessaire dans ce secteur d'activité et donc des profils professionnels diversifiés : c'est l'objet de l'enseignement de la langue vivante étrangère facultative.
La formation doit s'appliquer à consolider et structurer les compétences fondamentales de compréhension et d'expression à l'oral pour l'acquisition d'un outil de communication efficace dans le cadre d'une activité professionnelle courante. Ces compétences fondamentales seront complétées par des connaissances spécifiques en relation avec l’activité commerciale.
2. CONTENUS
2.1 Compétences fondamentales
L’enseignement s’attachera tout particulièrement à développer les compétences de compréhension et de production orale dans les domaines suivants :
- Exploitation de documents de toute nature représentatifs de la civilisation et de la vie quotidienne du pays étranger (textes, journaux, enregistrements, films, etc.) mais aussi de sources d'information professionnelle dans la langue étudiée : documents et brochures commerciales, articles de presse spécialisée ou non, courrier professionnel, sites sur la toile, etc.
- Compréhension orale d'instructions ou d'informations à caractère professionnel.
- Capacité à communiquer, dialoguer, conduire un échange, argumenter dans une situation professionnelle donnée, y compris
par téléphone.
2.2 Compétences spécifiques
Les activités professionnelles développées dans le cadre des études pour un brevet de technicien supérieur Négociation et relation client amènent à explorer des champs lexicaux particuliers appliqués au commerce et à tout ce qui touche aux technologies de l'information et de la communication appliquées au commerce.
C'est pourquoi on s'attachera à étendre et diversifier ces connaissances en fonction de l'évolution des besoins de la profession.
2.3 Dimension culturelle
Dans la perspective de l'évolution permanente des métiers et notamment de l’accroissement de la clientèle non francophone, l'acquisition de compétences culturelles est indispensable et doit intervenir de façon récurrente au cours de la formation. Ces compétences culturelles sont nécessaires dans de nombreuses situations professionnelles comme par exemple :
- Vendre un produit adapté à une clientèle étrangère.
- Analyser une situation de communication en tenant compte du contexte socio-culturel du pays étranger : conseil, argumentation, négociation, vente, suivi commercial, etc.
 On s'appliquera donc à développer la connaissance du mode de vie, des habitudes, des pratiques commerciales, de la culture sociale du peuple dont on étudie la langue.
À cet égard, l'étude de la presse étrangère et les informations qu'elle apporte sur les événements constitue un complément intéressant dans l'acquisition des connaissances et des compétences dans ce domaine.

E2 COMMUNICATION EN LANGUE VIVANTE ÉTRANGÈRE (coef 3) U2
(ou épreuve facultative EF1)
1. Objectifs
L'épreuve a pour but d'évaluer à la fois la compréhension et l'expression orale dans la langue étrangère.
Il s'agit de vérifier la capacité du candidat à s'exprimer par oral de manière cohérente et structurée, à un niveau de langue acceptable d'aisance et de correction et d'évaluer son esprit d'analyse et de synthèse.
Il s’agit de vérifier la capacité du candidat à participer à un dialogue dans la langue vivante étrangère choisie conduit dans une perspective professionnelle en référence au secteur commercial.
2. Forme de l’évaluation
2.1. Ponctuelle (durée 30 mn ; préparation 30mn)
L’épreuve consiste en un entretien prenant appui sur un ou plusieurs documents textuels, iconographiques et/ou enregistrements audio ou vidéo en relation avec l’activité commerciale.
La définition de l'épreuve orale est identique pour la langue étrangère facultative.
2.2. Contrôle en cours de formation
L’unité de langue vivante étrangère est constituée de deux situations d'évaluation de coefficient égal correspondant aux compétences requises.
Ces deux situations d'évaluation comportent des exercices qui ont des objectifs et des contenus identiques à ceux de l'épreuve ponctuelle.

EF2 COMMUNICATION EN LANGUE VIVANTE ÉTRANGÈRE B  UF2
1. Objectifs
L'épreuve a pour but d'évaluer à la fois la compréhension et l'expression orale dans la langue étrangère.
Il s'agit de vérifier la capacité du candidat à s'exprimer par oral de manière cohérente et structurée, à un niveau de langue acceptable d'aisance et de correction et d'évaluer son esprit d'analyse et de synthèse.
Il s’agit de vérifier la capacité du candidat à participer à un dialogue dans la langue vivante étrangère choisit conduit dans une perspective professionnelle en référence au secteur commercial.
2. Forme de l’évaluation
2.1. Ponctuelle
L’épreuve consiste en un entretien prenant appui sur des documents appropriés en relation avec l’activité commerciale. Il n’est pas exclu que l’un des documents soit un enregistrement proposé sous forme audio ou vidéo.
La définition de l'épreuve orale est identique pour la langue étrangère A.
2.2. Contrôle en cours de formation
Les deux unités de langue vivante étrangère (langue vivante A et langue vivante B) sont constituées chacune de deux situations d'évaluation de coefficient égal correspondant aux compétences requises.
Ces deux situations d'évaluation comportent des exercices qui ont des objectifs et des contenus identiques à ceux de l'épreuve ponctuelle.

Aucun commentaire: