lundi 17 juin 2013

Le compte rendu en français, Épreuve écrite, 1ère partie (BTS Assurance, MUC, Banque, Notariat, ...)


Ces conseils peuvent servir pour les oraux car finalement à l'oral vous faites aussi un compte rendu du texte ou de la vidéo! 

Introduction ► En ce qui concerne l’introduction, inutile d’en faire des tonnes, l’idéal c’est déjà d’y placer le nom de l’entreprise, le type d’entreprise et ce qu’elle vend ou propose (car ces idées rapportent des points). Bien sûr, il faut dire que c’est un article paru à telle date et écrit par telle personne mais ça ne rapporte rien donc plus court ce sera, mieux ça sera!

Conclusion ► Pas la peine de faire une conclusion digne de ce nom car le nombre de mots étant très limité, il faut les économiser! Certains candidats font des conclusions en donnant leur point de vue sur le document... chose à ne pas trop développer dans cette partie mais qui sera certainement demandée (et donc à approfondir) dans la deuxième partie de l’épreuve (en expression écrite). Si vous souhaitez faire une "sorte" de conclusion, arrangez-vous pour y placer des idées essentielles du texte qui iraient dans cette partie (l’avenir, les projets de l’entreprise par exemple).

Idées du texte ► Il faut être capable de sortir les informations essentielles et savoir renoncer aux idées secondaires. C’est là que les candidats perdent des points car ils oublient dans leur compte rendu des idées essentielles et vont développer des idées qui auraient pu juste être mentionnées globalement (par exemple, inutile de donner la liste complète des tarifs proposés par l’entreprise, toutes les villes où elle s’est implantée ou compte le faire à l’avenir, etc).

Conseils
► Lisez le texte plusieurs fois pour avoir une bonne vue d’ensemble.
► Cherchez dans le dictionnaire les mots qui entravent la compréhension. (Ne cherchez pas tous les mots non plus! C'est une grande perte de temps si vous cherchez tous les mots que vous ne connaissez pas!!)
► Munissez-vous de crayons de couleur pour cibler les thèmes abordés dans le texte. Telle couleur pour la présentation de l’entreprise, telle couleur pour les projets de l'entreprise, telle couleur pour les difficultés rencontrées par l'entreprise, les concurrents, les stratégies, les "chiffres" (employés, chiffre d'affaire, progression, etc). Ainsi, vous n’oublierez rien (les parties restées blanches seront plus visibles) et vous verrez que certaines idées se répètent dans l’article ou que tout n’est pas linéaire, et donc que telle idée de la fin du texte peut très bien aller dans la partie présentation de l’entreprise... Au moment de la rédaction, ça vous permettra d’éviter de “gaspiller” des mots pour une idée que vous auriez pu rajouter à une idée déjà donnée.
Vous n’êtes pas obligé de suivre l’ordre du texte dans votre compte rendu!!
► L’examinateur dans sa correction va vérifier si toutes les idées principales du textes ont été comprises et reformulées dans le compte rendu.

Il ne s’agit pas d’une traduction! ► Bien sûr c’est rassurant de coller un maximum au texte d’origine mais à vous de faire le tri entre ce qui est indispensable ou non. Car traduire une phrase complète vous fera peut être utiliser un certain nombres de mots inutiles.

Blocage ► Si vous n’avez pas compris une ou deux idées, tant pis! N’allez pas de donner le bâton pour vous faire battre! Au pire vous perdrez un point ou deux si vous ne les marquez pas, mais si tout le reste est bon, vous aurez quand même une bonne note sur 10!

Nombre de mots ►Marquez le nombre de mots à la fin de votre compte rendu. Et n'essayez pas de tromper l'examinateur en marquant un total erroné car en cas de doute il recomptera, et gare à vous si vous avez menti! Si vous dépassez de 10% le nombre de mots demandés, on enlève deux points (en général). Et un compte rendu trop court, ça ne se produit jamais! A moins que le candidat n'ait rien compris au texte.

Aucun commentaire: