lundi 17 juin 2013

BTS Assurance, MUC, etc : Épreuve écrite, 2ème partie : Expression écrite

- La deuxième partie de l'écrit est une expression écrite.
- C'est une question qui partira du thème du texte et s'élargira dans un deuxième point ► votre point de vue occupera une place importante.  
- On vous demande environ 250 mots (voire plus dans certains BTS 300 mots par exemple en BTS CI). Il faudra écrire le nombre de mots à la fin de la rédaction (et ne pas mentir!).
- L'idéal est d'équilibrer les deux parties, de faire une introduction et une conclusion.
- Note ► 40% de la note sera sur le fond, les idées et 60% sur la recevabilité linguistique (le niveau de langue) (attention barème différent en BTS CI, cliquez ici LVA  LVB
-Avant de vous lancer dans la rédaction, faites un plan, cherchez des idées, des exemples... Vous devez savoir avant de rédiger ce que vous allez dire, pour éviter les oublis, les répétitions. Sélectionnez dans le texte ce que vous allez citer . Réfléchissez à votre conclusion, l'idéal étant de finir par une ouverture voire une question. Pour l'introduction, essayez d'amener la problématique et de dire ce que vous allez développer (reprendre la question du sujet) mais évitez de faire une introduction de 10 lignes!! On a l'impression que vous essayez de "gagner" des mots.
- Pour la première partie de l'expression écrite (elle est plus liée au contenu du texte), n'hésitez pas à citer un peu le texte mais n'abusez pas non plus! Vous devez essayer de le reformuler avec vos propres mots et si vous citez, mettez des guillemets. C'est très agaçant de voir un copier-coller du texte sans guillemets pour essayer de nous faire croire que vous l'avez rédigé... On a l'impression dans ce cas que vous avez peur de vous lancer dans la rédaction! Mais un candidat qui ne cite jamais le texte donne aussi l'impression de ne pas se l'être accaparé. Et puis une ou deux citations permettent de rallonger la rédaction! 
- Vous avez un dictionnaire, donc utilisez-le! Vérifiez les mots pour lesquels vous avez des doutes et ne prenez pas le premier mot que vous donne le dictionnaire! Si vous n'êtes pas sûr du mot que vous trouvez, cherchez une autre formulation. Un exemple d'erreur : un candidat qui veut parler du siège d'une entreprise (la sede) et marque "sitio" qui est le siège d'une ville lors d'une guerre! Et des exemples de ce type il y en a beaucoup! Mais le pire c'est le candidat qui va inventer un mot sans prendre la peine de le chercher (exemple, j'ai vu à plusieurs reprises "developar" au lieu de "desarrollar"!). 
- La conjugaison est un gros souci pour les candidats, mauvais choix du temps, diphtongue oubliée, etc. Il faut absolument travailler la conjugaison avant l'écrit, le dictionnaire ne vous sera pas d'une grande aide (à moins qu'il propose dans ses annexes un peu de conjugaison mais c'est une perte de temps de chercher, l'idéal c'est de l'avoir déjà dans sa mémoire et de toute façon vous aurez besoin de conjuguer à l'oral!) ► donc pas d'impasse sur la conjugaison!
- Pour les exemples que vous allez choisir pour étayer vos idées,
►en priorité, reprenez ceux des textes étudiés en cours,
►ou prenez ceux liés à votre expérience professionnelle ou à votre spécialité (le correcteur enseigne normalement dans votre spécialité et ne sera pas dépaysé!),
►ou enfin, faites appel à vos souvenirs, des reportages vus, des articles lus, les actualités, etc.
- Prenez le temps à la fin de vous relire!
- Pour évaluer le fond, c'est-à-dire vos idées, on ne vous demande pas l'impossible, juste un esprit d'analyse et de critique. On vous demande de répondre à un sujet, n'essayez pas de dévier sur autre chose que vous maîtrisez mieux, répondez au sujet en essayant d'aller le plus loin possible dans l'analyse ► l'idée est d'approfondir ce que vous dites, ne vous contentez pas d'effleurer une idée, il faut la décortiquer... mais là aussi attention au délayage, quand en vous lisant on a l'impression que vous dites toujours la même chose, que vous tournez autour du pot... ce n'est pas bon non plus!
- Je vous conseille de regarder tous les sujets tombés depuis les 10 dernières années (même ceux d'avant 2011 car les sujets d'expression écrite sont tous valables et susceptibles de ressembler à celui de la prochaine session). Et entraînez-vous à la rédaction!

Aucun commentaire: